La baisse des chiffres du commerce extérieur se confirme au 2ème trimestre 2020

 

Les effets de la crise sanitaire et économique provoquée par la COVID-19 se confirment au 2ème trimestre 2020. La synthèse complète du rapport est disponible ici.

 

Les exportations au deuxième trimestre 2020

 

Les tendances évoquées lors du bilan du premier trimestre sont confirmées sur ces trois derniers mois. En effet, les exportations de matériels aéronautiques et spatiaux connaissent une nouvelle chute de -64,2% après une première baisse de -26.2%. Les navires et bateaux ainsi que l’automobile sont également en forte baisse (respectivement -80,5% et -54,4%). Après un bon maintien au premier trimestre, les produits de l’agriculture et pharmaceutiques sont également en recul. La baisse la plus marquée entre premier et deuxième trimestre, hors aérospatial, est celle des produits de l’énergie, avec -38,5%. Finalement, il en résulte une nouvelle contraction de 28,9% en comparaison avec le trimestre précédent.

 

Bilan des importations au deuxième trimestre 2020

 

C’est une chute déjà constatée au T1 qui s’accentue avec -20,7% au deuxième trimestre. Les importations des produits aérospatiaux et automobiles sont les plus affectées par cette tendance. L’agroalimentaire tire une nouvelle fois sont épingle du jeu en maintenant une tendance positive, tout comme l’industrie pharmaceutique, à 1,1%.
La hausse la plus marquée concerne les produits textiles et habillement, en raison de l’importation des masques jetables : +12,8% soit environ 3,6 milliards. N’oublions pas les produits énergétiques dont la baisse est justifiée notamment par la chute des prix des produits pétroliers.

 

Solde de la France au T2 2020

 

Avec un solde européen FAB/FAB en recul de 6,9% par rapport au T1, la France suit cette tendance de détérioration globale en s’établissant à -20,4 milliards d’euros, ce qui amène à un résultat négatif à -62,9% sur les 4 derniers trimestres.

 


Chiffres du commerce extérieur au 1er trimestre 2020

En raison du ralentissement de l’économie lié à la crise du COVID-19, les flux commerciaux se sont contractés, pour certains de manière significative, au 1er trimestre 2020. Synthèse du rapport .

 

Les exportations au premier trimestre 2020

 

L’évolution globale des exportations pour le T1 2020 s’établit à -7,3% en comparaison avec le T4 2019. Seuls à tirer leur épingle du jeu : les produits agricoles sont en nette hausse (+5%) et les produits pharmaceutiques avec une augmentation de 13,3%. A contrario, ce premier trimestre de l’année 2020 a connu une chute significative des exportations de produits aéronautiques et spatiaux, avec -25,5%. Cette baisse est en partie expliquée par des volumes records au dernier trimestre 2019. Le fort recul s’observe aussi dans l’automobile, avec -13,2%.

 

Bilan des importations du T1 2020

 

Une tendance à la baisse depuis le deuxième trimestre de 2019 se confirme par un nouveau recul au T1 2020. L’exception reste les produits pharmaceutiques, en hausse de 12,7%. Les produits pétroliers connaissent une baisse importante (-21%) liée à la diminution du besoin d’une part, et au ralentissement de l’activité sur le territoire d’autre part. Encore une fois, les achats de produits liés à l’automobile et à l’aérospatial accusent le coup, avec des diminutions respectives de -12,4% et 14,4%. A noter que les biens d’investissements reculent plus nettement que les biens de consommation en lien avec les dépenses des ménages.

 

Solde de la France au premier trimestre 2020

 

L’ensemble de ces éléments montre une nette contraction des flux, particulièrement marquée dans l’aérospatial. Le solde commercial du pays s’établit donc à -14,3 milliards d’euros FAB/FAB, soit une baisse de 0,5 milliards d’euros par rapport au T4 2019. Point de comparaison : -7,5% FAB/FAB en Europe.

Source : Douane Française

Pour obtenir un complément d’information sur cet article, contactez-nous ici.

Suivez-nous sur Linkedin !